Séminaires théoriques

 

Les soirées du séminaire théorique permettront de travailler l’inconscient chez Freud et chez Lacan et de repérer comment, pour l’un et l’autre, l’inconscient s’articule au malaise dans la civilisation. Ceci éclairera les raisons qui ont amené Lacan à dire dans son séminaire « La logique du fantasme » le 10 mai 1967 : « Je ne dis pas “la politique c’est l’inconscient” mais tout simplement “l’inconscient, c’est la politique”. »

Les textes qui serviront d’appui aux différentes interventions seront les suivants (liste non exhaustive) :

  • Freud S., Psychologie des masses et analyse du moi, Œuvres complètes, Paris, puf, 1991, Tome XVI, p. 5.
  • Freud S., Le moi et le ça, Œuvres complètes, Paris, 1991, Tome XVI, p. 255.
  • Freud S., Le malaise dans la civilisation, Paris, Éditions Points, 2010.
  • Lacan J., Le Séminaire, livre XVII, « L’envers de la psychanalyse », texte établi par J.-A. Miller, Paris, Seuil, 1991.
  • Lacan J., Le Séminaire, livre XIX, « … Ou pire », texte établi par J.-A. Miller, Paris, Seuil, 2011. Miller J.-A., « Intuitions milanaises 1 », Mental, n° 11, décembre 2002, p. 9.
    Miller J.-A., « Intuitions milanaises 2 », Mental, n° 12, mai 2003, p 9.
  • Miller J.-A., « L’orientation lacanienne, Le désenchantement de la psychanalyse » (2001-2002), enseignement prononcé dans le cadre du département de psychanalyse de l’université Paris VIII, inédit, disponible sur internet.
  • Cottet S., Freud et le désir du psychanalyste, Paris, Seuil, 1996.
    Brousse M.-H., (s/dir.) La psychanalyse à l’épreuve de la guerre, Paris, Berg International, 2015.

Les commentaires sont clos.