Séminaire du Cercle

 
Le titre que la Section clinique de Rennes a choisi cette année : « Pragmatique contemporaine des psychoses sous transfert » s’inscrit dans le thème retenu par UFORCA-Nationale pour les sections et antennes cliniques. Les réunions du cercle s’intéresseront aux versions contemporaines du malaise dans la civilisation et leurs incidences sur la psychose.

La psychose se présente t-elle au XXIe siècle différemment de celle dont nous parlaient Freud et Lacan ? Les coordonnées structurales des phénomènes cliniques sont-elles modifiées ou se lisent-elles autrement compte tenu de l’évolution des discours dominants et des symptômes de notre époque ?

Nous travaillerons à la fois sur des cas cliniques concernant ce thème et sur des textes permettant de mesurer le pas franchi au xxie siècle par rapport à Freud et au Lacan de la première époque.

  • Au plan épistémologique, le dernier enseignement de Lacan avec ses apports essentiels – le sinthome et le parlêtre – permet d’appréhender la psychose à partir du nouage R.S.I et de ses avatars. Sortie définitivement de la pathologie et élevée à la dignité d’un mode d’existence particulier la psychose nous oblige maintenant à une élaboration fine de la structure, celle-là même que le DSM met à mal.
  • Au plan clinique, ces apports ne contestent pas l’intérêt du premier enseignement de Lacan, mais ouvrent à une nouvelle catégorie proposée par J.-A. Miller : celle des psychoses ordinaires. Elle donne au praticien un appui pour s’orienter dans le maniement du transfert et de l’interprétation.
  • Au plan politique, la psychanalyse permet de lire les phénomènes d’exclusion au croisement de la montée des ségrégations et de la difficulté des sujets contemporains à se séparer d’une jouissance envahissante pour se connecter à l’Autre.

Elle fait la preuve de son efficacité en permettant au sujet psychotique avec l’appui du transfert, d’inventer ou de retrouver des points d’insertion dans le lien social.

Les commentaires sont clos.