Séminaires de textes

Les cas cliniques dans le Séminaire IV de Jacques Lacan

 

Six cas cliniques sont particulièrement étudiés et jouent un rôle de tout premier plan dans le Séminaire de Jacques Lacan, La relation d’objet. Ce sont tout d’abord les cas de Sigmund Freud : la cas Dora, auquel est systématiquement contrasté le cas de la jeune homosexuelle. Puis le cas du petit Hans, et enfin, l’interprétation par Sigmund Freud d’un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci. Ces cas sont d’emblée interrogés sur la base des nouvelles élaborations proposées dans ce séminaire, concernant :

–  D’une part, le schéma L, opposant deux axes, inconscient (dit également intersubjectif) et imaginaire.

–  D’autre part, ce qui va devenir l’objet a, à partir de la notion winnicottienne d’objet transitionnel, mais qui est encore incarné par le petit autre, tout en prenant en compte l’objet partiel kleinien.

–  Le phallus / le fétiche, avec une discussion sur les différents types d’articulations entre eux, complexifiés par l’équivalence « girl = phallus » proposée par Otto Fenichel dès 1936.

–  Le graphe du désir, encore saisi à partir des graphes de la lettre volée.

–  la question de comment doit être repensée la succession des mécanismes conduisant à la résolution du complexe d’Œdipe (privation/frustration/castration) ; ici sont convoqués toute une série d’auteurs.

Chemin faisant sont également discutés deux cas venant contredire ce qui à l’époque s’affirme comme idées reçues, un cas d’Anneliese Schnurmann, une élève d’Anna Freud qui à sa grande perplexité voir évoluer favorablement une petite fille qu’elle imaginait envahie par des affects dépressifs ; et un cas de Ruth Lebovici, où une perversion transitoire surgit suite à des interprétations quelque peu hasardeuses quoique considérées comme « standard » à l’époque.

 

Références :

1) Freud S., « L’organisation génitale infantile », La vie sexuelle, (1923), trad. fr. J. Laplanche, Paris, PUF

2) Winnicott et l’invention de l’objet transitionnel. Donald Woods Winnicott : « Transitional objects and transitional phenomena », 1953, International Journal of Psycho- Analysis, 34:89-97 traduit par R Lefort. Objets et phénomènes transitionnels. (Cf Lacan, Séminaire IV, leçon du 28 novembre 1956)

3) Freud S., « Analyse d’une phobie chez un petit garçon de 5 ans. Le petit Hans. », Cinq Psychanalyses, PUF

4) Freud S., « Fragment d’une analyse d’hystérie (Dora) », Cinq Psychanalyses, PUF

5) Freud S : « Sur la psychogénèse d’un cas d’homosexualité féminine », (1920), Névrose, psychose et perversion, PUF. De Gretl Csonka à la baronne Sidonie von Trautenegg. Ilse Rieder & Diana Voigt : Sidonie Csillag – Homosexuelle chez Freud, lesbienne dans le siècle, Epel 2003 (paru une première fois sous le titre Heimliches Begehren (désir secret, 2000)

6) Freud S., Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci (1927), Points, Seuil, (19 juin 1957)

7) Pasche F. et Renard M., « Réalité de l’objet et point de vue économique » / Francis PASCHE in Bulletin d’activités de l’association des psychanalystes de Belgique, n° 25 (1956), cf Écrits 609-612 (Séminaire IV, leçon du 12 décembre 1956)

8) Balint A., « Love for the Mother and Mother’s Love », International Journal of Psycho- Analysis, 1949, n° 30 : pp. 251-259. (cité Séminaire IV, p. 63, 12 décembre 1956)

9) Schnurmann A., « Observation of a phobia », in Psychoanalytic Study of the Child, vol. 3/4 (1950), traduction in les Documents de la bibliothèque de l’ECF n° 5, « Trois références du Séminaire IV de Jacques Lacan », p. 9 à 31. (discuté 5 décembre 1956)

10) Schnurmann Anneliese, Payne Sylvia, Shmideberg Melitta, « Phobie, Fétiche et exhibitionnisme. Trois références du Séminaire IV de Jacques Lacan ». Édité par : Les documents de la bibliothèque de la Cause freudienne, n° 5, 1995


Liens vers les autres pages du thème :

Séminaires théoriques

Séminaire du Cercle

Les commentaires sont clos.