Séminaire du Cercle

Retour sur l’hystérie et la question du père

 

Le séminaire du Cercle sera orienté cette année par le thème d’étude de la Section Clinique de Rennes : La question de l’hystérie et la question du père dans la clinique. Le cas Dora, dont Freud hausse le texte « Au ton d’une Princesse de Clèves en proie à un bâillon infernal » (Écrits, p.223) est explicite sur l’amour que l’hystérique porte à son père.

Dora aime son père, d’autant qu’il ne lui donne pas symboliquement ce dont elle manque. Elle l’aime précisément pour ce qu’il ne lui donne pas. Elle s’identifie à ce père et à son désir. Elle le montre par son amour pour celle qu’il aime, Madame K et le signifie par le symptôme qu’elle lui emprunte, sa toux. Ce père, idéalisé, est un homme malade, et de plus impuissant.

Lacan nous enseigne que la vérité dont l’hystérique est en quête, la « vérité du maître qu’elle incarne », est que le maître est châtré (Séminaire XVII). Le père est l’objet de la première identification freudienne, primordiale, cannibalique. La seconde identification est celle d’un trait prélevé sur le père : la toux de Dora. L’interdit de l’inceste est structural, parce qu’il y a le symbolique. Le complexe d’Œdipe, Lacan l’appelle le Nom-du-Père, « Ce qui veut dire le père comme nom (…) et non seulement le père comme nom, mais le père comme nommant. » La fonction du père est de nommer. Lacan propose de l’écrire n’hommer.

La nomination est ce qui noue les trois consistances : réelle, symbolique et imaginaire. Le Nom-du-Père n’est rien d’autre que ce nœud. « La fonction radicale du Nom-du-Père est de donner un nom aux choses, avec toutes les conséquences que ça comporte, jusqu’au jouir notamment. » (J. Lacan, « RSI », Séminaire du 11 mars 1975, Ornicar N° 5) Le séminaire du Cercle sera particulièrement attentif cette année au repérage de la fonction paternelle dans la construction du cas. La question de la nomination sera une orientation vers la prochaine rencontre européenne du Champ freudien.


Liens vers les autres pages du thème :

Séminaires théoriques

Séminaires de textes

 

Les commentaires sont clos.